Stratégie régionale de santé


Votre URPS participe à l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie régionale de santé, notamment à travers le Projet Régional de Santé (PRS). Elle participe également aux différentes commissions pilotées par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Hauts-de-France.

> Le PRS :

Le Projet Régional de Santé définit la politique de santé en région, en cohérence avec la stratégie nationale de santé (SNS).

Pour l’élaboration du PRS, des priorités ont été définies par l’ARS, qui se sont ensuite déclinées en une vingtaine de chantiers.

Chaque chantier a été confié à un pilote nommé par la direction générale de l'ARS, qui a animé un groupe de travail au sein de l’ARS auquel étaient associés les professionnels de santé, les partenaires et les usagers.

Le PRS Hauts-de-France 2018-2028 est disponible ici.

> Les CODAMUPS-TS (Comité d’Aide Médicale Urgente, de la Permanence des Soins et des Transports Sanitaires) :

Retrouvez les missions des CODAMUPS-TS et la liste des représentants de votre URPS au sein de ce comité ici.

> Le Comité Régional du Plan d'Accès aux Soins :

Il s’agit de la déclinaison au niveau régional du plan d’accès aux soins. La gouvernance régionale comporte ainsi une instance régionale qu’est le comité, et deux instances territoriales, les groupes de travail territoriaux et les comités départementaux des structures d’exercice coordonné.

Pour en savoir plus sur les mesures mises en œuvre ou initiées par l’ARS HDF, consultez la brochure disponible ici.

Santé et numérique


La stratégie régionale en matière de e-santé s’organise avec une gouvernance à trois niveaux : le CORSSIS, le Conseil d’Administration du GIP Sant&Numérique et l’Assemblée Générale du GIP.

> CORSSIS - Comité Régional Stratégique des Systèmes d’Informations de Santé :

Il s’agit de l’instance stratégique régionale en matière de e-santé. C’est un lieu d’information et de concertation des différents acteurs régionaux. Votre URPS a intégré cette instance dès sa mise en place en 2017.

> GIP Sant&Numérique :

L’année 2017 marque la fusion entre les GCS Matiss et e-santé Picardie. Ces Groupements sont remplacés par un GIP (Groupement d’Intérêt Public). Tandis que les anciennes URPS Nord Pas-de-Calais et Picardie n’avaient pas souhaité intégrer ces groupements, l’URPS Hauts-de-France est à présent représentée au sein de cette nouvelle instance.

Le GIP décline les orientations en matière de e-santé et met en œuvre les services numériques dans la région.

Plus d'informations ici.

> Le Dossier Médical Partagé (DMP) :

Le Dossier Médical Partagé permet aux professionnels de santé autorisés d'accéder aux informations utiles à la prise en charge de leurs patients, et de partager avec d'autres professionnels de santé des informations les concernant. Il vise à accroitre la sécurité des patients en simplifiant la transmission des informations administratives, médicales et paramédicales et notamment en fluidifiant le partage de l’information entre les professionnels de santé qui interviennent en ville et les équipes de soins des établissements de santé et médico-sociaux.

Il n’a pas vocation à se substituer au dossier personnel créé par chaque professionnel de santé pour le suivi individuel du patient mais regroupe toutes les informations que ces derniers jugent utiles à partager pour un suivi coordonné du patient.
Plus d'informations ici.

Démocratie sanitaire


Le concept de démocratie sanitaire désigne une démarche visant à associer l’ensemble des acteurs du système de santé dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de santé, dans un esprit de dialogue et de concertation. Votre URPS participe aux différentes instances qui sont :

> La CRSA :

« Parlement régional de la santé », la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) est une instance majeure de la démocratie sanitaire.
Elle est un lieu d’expression et de propositions traitant des besoins en santé de la région et des actions à mettre en place pour améliorer la santé de la population et pour développer l’efficacité du système de santé.

Répartis en 8 collèges, la CRSA est composée d’au plus 100 membres ayant une voix délibérative.
Ces derniers ont pour missions notamment d’émettre un avis sur le projet régional de santé, d’organiser des débats publics sur des questions de santé ou encore de mener des travaux au sein de commissions spécialisées afin d’être force de propositions.

La CRSA est ainsi composée d’une assemblée plénière, d’une commission permanente et de 4 commissions spécialisées.

Plus d’infos sur le site de l'ARS.

> Les CTS – Conseils territoriaux de santé :

Retrouvez les missions des CTS et la liste des représentants de votre URPS ici.

Les CESP – Contrats d’engagement de service public


Ces contrats ont pour objectif de fidéliser des jeunes professionnels (en médecine et odontologie) dans des lieux d'exercice fragiles où la continuité des soins est menacée. Ils permettent un financement des études en contre partie d’une installation pendant minimum 2 ans en zone sous-dotée. Votre URPS participe chaque année au jury de sélection des dossiers qui seront retenus pour bénéficier de ce contrat. Plus d’infos ici.

Pour la région, 183 étudiants ou internes ont signé un CESP de médecine ou d’odontologie. Le nombre de contrat conclus a été multiplié par 3,6 depuis 2012.

Interdisciplinarité et transdisciplinarité


Votre URPS siège à la maison des URPS, où toutes les URPS de la région sont regroupées. Ce ralliement géographique permet d’instaurer une réelle dynamique sur des projets communs. C’est également la possibilité de poursuivre notre engagement de mise en valeur de notre profession au sein du parcours de santé du patient, en incluant l’action du chirurgien-dentiste dans la transdisciplinarité et en réaffirmant notre volonté de faire partie intégrante du parcours de soin.

Retrouvez toutes leurs coordonnées des URPS sur le site des URPS Hauts-de-France.

ETP – Education thérapeutique du patient


L'ETP, Education Thérapeutique du Patient, est de plus en plus citée comme modèle de référence en prévention… mais de quoi s’agit-il ?

Le modèle de l’ETP est fondé sur la transdisciplinarité et la relation de soins.

Au-delà des actes prophylactiques (détartrage, fluoration, sealants ...) l'objectif est de rendre son patient acteur de sa santé bucco-dentaire, tant dans les méthodes de brossages que dans le recours aux contrôles réguliers et aux soins précoces.

Véritable formation à l’empathie, dans un contexte pluri-professionnel, la formation à l'ETP, quel que soit la pathologie-thème central, nous permet de mieux appréhender qui nous sommes en tant que soignant et qui est notre patient.

L’URPS Chirurgiens-Dentistes s’est joint à l’URPS Médecins Hauts-de-France, en partenariat avec le collectif Inter-URPS, pour s’investir auprès de professionnels de santé libéraux de 1er recours et les accompagner dans le développement des compétences spécifiques à la pratique de l’Éducation Thérapeutique du Patient (ETP). Plus d’infos sur le site de l’URPS Médecins.

Des soirées de sensibilisation à l’ETP sont organisées sur toute la région par l’URPS Médecins.

> Votre URPS travaille actuellement sur l’élaboration d’un programme ETP centré sur le bucco-dentaire, qui sera proposé à l’ARS dans le cadre d'expérimentation prévu par l'article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale.

Handicap


Dans le cadre du PRAPS PH (Programme Régional d’Accès à la Prévention et aux Soins des Personnes en situation de Handicap) (action n°6), et pour répondre aux difficultés rapportées par les professionnels de santé libéraux à appréhender le monde du handicap, notamment dans ses composantes de structuration et d’organisation de l’offre, des soirées de sensibilisation sont mises en place sur toute la région.

Ce projet est porté par l’URPS Médecins libéraux et le CREAI HDF (Centre Régional d’Etudes, d’Actions et d’Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité), en association avec l’ensemble des URPS HDF, en partenariat avec le CISS (Collectif Interassociatif Sur la Santé, désormais sous le nom de France Assos Santé) et les 5 MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées), et soutenu par l’ARS.

Ces soirées sont animées par des professionnels de santé libéraux, des professionnels du CREAI et des professionnels du secteur médico-social du territoire.

Vous retrouverez les prochaines dates dans notre fil d’actu !

Lutte contre l'antibiorésistance


Votre URPS s’engage, aux côtés de l’Agence Régionale de Santé, en partenariat avec l’Assurance Maladie, dans la lutte contre l’antibiorésistance au sein de la région des Hauts de France. Un projet est en cours, plus d’informations à venir.

NACO – Nouveaux anticoagulants


Des documents d’informations à ce sujet sont en cours de réalisation, en partenariat avec l’URPS Biologistes.

Les Bisphosphonates


Des documents d’informations à ce sujet sont en cours de réalisation, en partenariat avec l’URPS Biologistes.